Contact DE | FR | EN
 

Plantes Aquatiques (Macrophytes)

Les macrophytes, des indicateurs pour évaluer les cours d’eau

Le terme de «macrophyte» désigne toutes les plantes aquatiques visibles à l’œil nu, dont les plantes vasculaires, les bryophytes et les algues macroscopiques.

Les macrophytes sont des éléments essentiels dans beaucoup de cours d'eau. Ils structurent l'habitat des poissons et des organismes de plus petite taille, les protègent des courants et des prédateurs, abritent leurs œufs et, comme producteurs primaires, constituent une importante source de nourriture. Ils jouent en outre un rôle essentiel dans le bilan en oxygène et en nutriments de nombreux cours d'eau.

Plusieurs propriétés des macrophytes en font des indicateurs bien adaptés pour apprécier les cours d’eau. Tout d’abord, ils sont largement répandus et relativement faciles à cartographier et à déterminer sur le terrain. Ensuite, de par leur constance stationnelle, ils reflètent les conditions qui prédominent dans le cours d’eau, ce qui permet de tirer des conclusions sur les nuisances environnementales locales. De nombreux taxons étant pluriannuels, ils intègrent les conditions régnant dans les eaux sur de longues périodes. Etroitement liés à l’hydromorphologie du cours d’eau, ils en reflètent notamment les altérations anthropiques (renforcement du pied de berge par exemple).

Etat des travaux en Suisse

Dans le domaine de la biologie, le système modulaire gradué prévoit non seulement une évaluation de la population piscicole, du macrozoobenthos et des diatomées, mais aussi une appréciation basée sur la végétation aquatique. La présence et la distribution des macrophytes en Suisse sont encore relativement peu étudiées, et donc mal connues. L’élaboration d’une méthode suisse d’appréciation des macrophytes se fera donc en deux étapes. Dans un premier temps il s’agit de formuler des instructions pour le prélèvement standardisé d’échantillons. Celles-ci indiquent comment définir les tronçons d’étude et relever les paramètres végétaux et environnementaux. Se limitant à l’échantillonnage, les instructions n’expliquent pas comment procéder à l’évaluation. Elles sont néanmoins conçues de sorte que les données recueillies puissent être appréciées à l’aide des méthodes existant déjà en Allemagne, en Autriche, en France et dans le canton de Zurich. Les analyses menées en suivant ces instructions pourront être comparées les unes aux autres. De ce fait, elles contribueront à alimenter une base de données harmonisée, indispensable au développement d’une méthode d’appréciation de la végétation aquatique valable dans l’ensemble du pays.

 

Box

Wasserpflanzen

Photo: Daniel Küry, Life Science AG

 
Module Plantes Aquatiques
  • Instructions pour le prélèvement d'échantillons, version 2009
    [1 MB]