Contact DE | FR | EN
 

Macroinvertébrés

Le système modulaire gradué d’analyse et d’appréciation des cours d’eau en Suisse comprend des méthodes correspondant à trois niveaux d’intensité différents dans les domaines de l’hydrodynamique, de la morphologie, de la biologie, de la chimie et de la toxicologie. Le présent document décrit la méthode à employer au niveau R (région) pour évaluer l’état des cours d’eau sur la base de la faune invertébrée qui en colonise le fond (macrozoobenthos). L’objectif est ici d’estimer grossièrement l’état biologique des cours d’eau sur une aire géographique relativement étendue.

Les macroinvertébrés pris en compte sont ceux dont le cycle de vie se déroule en majeure partie dans les sous-habitats aquatiques typiques du cours d’eau concerné. Les prélèvements seront effectués à l’aide de méthodes simples comme le «kick-sampling» ou la récolte d’organismes fixés sur le substrat grossier. Au niveau R, le dépouillement des relevés se base sur le calcul standardisé d’un indice de qualité qui suppose de manière simplifiée que les atteintes portées aux cours d’eau par les activités anthropiques se traduisent généralement par une baisse de diversité biologique affectant tout particulièrement les invertébrés polluo-sensibles. Pour la notation de l’état biologique des cours d’eau, les valeurs de l’indice sont réparties en cinq classes de qualité. Cette appréciation est complétée d’une interprétation de l’état biologique.

 

Box

Köcherbild (Odontocerum albicorne).

Photo: Heini Vicentini

 
 Module Macrozoobenthos
  • Description de la méthode niveau R [2.4 MB]
 
Protocole de terrain